2 minute(s) de lecture

La semaine dernière, j’ai vu beaucoup de publicité sur Internet à propos du fait que les serveurs de Signal avaient peu de métadonnées à donner au FBI. Même Snowden recommande Signal et tance Google.

Sois je suis aveugle, soit les autres le sont. À mon grand désespoir, Signal repose sur le service Push de Google (Google cloud messaging). Or celui-ci est accessible uniquement aux appareils Android ayant installé les Google Apps et utilisant un compte Google. Pour rappel, les Google Apps ne font pas partie d’AOSP, la partie libre d’Android. Le code source est opaque et seul Google sait ce qu’il peut faire avec vos données. Ce que l’on sait par contre, c’est que les Google Apps ont les droits root (c’est pour cela qu’il n’est pas possible de les installer avec la méthode classique des APK), tournent en permanence, remontent des données en continu au serveurs de Google, permettent d’effacer/remplacer n’importe quelle application silencieusement et même d’effacer toutes les données du téléphone à distance.

La création d’un compte Google implique l’acceptation des conditions générales de Google spécifiant qu’on y laisse moult informations de vie privée, à commencer par son numéro de téléphone. Ensuite, en opt-out (à la manière de Windows 10), les Google Apps envoient par défaut la liste de vos contacts, l’agenda, l’historique de vos appels reçus et émis, votre position au moins une centaine de fois par jour, et même les données de configuration de vos applis pour que vous puissiez aisément transférer vos données sur un autre appareil.

Donc pour moi, la première mesure d’hygiène, c’est de réinstaller un OS comme Cyanogen sans le mouchard de Google. Mais dans ce cas, impossible d’utiliser Signal ???

Est ce que Edward Snowden utilise un téléphone qui remonte toute sa vie privée à Google en plus de lui donner l’accès complet à distance ? Je suis assez interloqué sur ce point.

Pour ma part, pour la messagerie instantanée, j’utilise Conversations avec mon propre serveur Jabber. Ca fonctionne très bien. Mon serveur étant auto-hébergé, je n’ai pas de soucis sur les données qu’il contient (mot de passe et liste de contact).

D’ailleurs, je me demande où la boulimie d’informations de Google et Microsoft va s’arrêter. Google s’attaque à la vie à la maison. Microsoft à la vie au bureau. Que va-t-il rester dans 5 ans de lieux et moments privés ?


SOURCE @ https://tuxicoman.jesuislibre.net/2016/10/utiliser-signal-impose-la-presence-de-lespion-de-google.html

more