4 minute(s) de lecture

J’entame ici une série d’articles de vulgarisation sur des objets informatiques du quotidien. Comprendre le fonctionnement, c’est mieux utiliser ensuite, parvenir à se dépanner, éviter les pièges…

L’ordinateur personnel ou d’entreprise est partout. De la caisse du supermarché à la borne automatique à la SNCF, on trouve sensiblement la même chose. Il effraie, intrigue alors qu’il n’est qu’une création humaine. Regardons d’abord de quoi il est composé pour mieux le comprendre :

De quoi est-il composé ?

Qu’il soit portable ou fixe, ou même miniature, il est composé d’éléments communs qu’on peut comparer à …un humain. Commençons par le cerveau, qu’on appelle Processeur. Il est alimenté en énergie par le circuit d’alimentation, le coeur, qu’on relie à sa prise électrique. L’ordinateur capte ce qu’on lui dit par un clavier, une souris (voir un écran tactile) qui sont comme des yeux/oreilles pour lui. Et il nous répond en nous parlant par un écran qui communique avec le processeur via un « circuit graphique ». Il peut aussi nous parler par son circuit son, lui aussi relié au cerveau. Pour se souvenir de ce qu’on lui dit, il a de la mémoire, qu’on sépare entre la mémoire immédiate (la mémoire RAM qu’on appelle souvent simplement mémoire) et celle plus profonde qui stocke nos souvenirs, le Disque Dur. Tous ces organes sont regroupés sur une carte mère qui est comme l’intérieur de notre corps et qu’on entoure d’un boitier plus ou moins esthétique afin de le protéger, comme notre peau. Et pour que l’on se fasse comprendre, on lui a rajouté des langages, qu’on appelle Système d’Exploitation (ou OS pour l’anglais Operating System qui peut avoir pour nom Windows, OSX, iOS, Android, Linux, …. ), qu’on peut changer, faire évoluer, comme lorsque nous même apprenons une langue étrangère etc…Lorsque l’ordinateur est en panne, c’est qu’un de ces éléments ne fonctionne plus.

homoordinatus

Le démarrage

Que se passe-t-il lorsque l’on appuie sur l’interrupteur Marche ? Le coeur se met en route, alimente le corps, le cerveau qui vérifie alors que tout ce qui lui est relié fonctionne dans ce qu’on appelle le Setup. Il ouvre alors les yeux, les oreilles et commence à nous parler pour nous dire …qu’il démarre jusqu’à être parfaitement réveillé. Mais si le cerveau détecte une anomalie dans le setup, il peut s’arrêter là et tenter de nous dire pourquoi avec ce qu’il peut. Lorsqu’il « charge » son langage, il peut aussi avoir des problèmes avec sa mémoire profonde, ne plus se souvenir de certains détails et là, c’est le drame : Il bafouille, dort à moitié, et ne nous écoute même plus. Il faudra lui donner quelques soins pour l’aider, ce que nous verrons plus loin.

Communiquer avec l’ordinateur

Si l’on utilise un ordinateur, c’est souvent pour qu’il nous aide ou travaille à notre place. On le fait à travers des « Logiciels », comme lorsque l’on apprend un métier, à faire une tâche. Cela peut être simplement communiquer sur l’Internet, écrire un livre, retoucher une photo, ou des taches plus complexes. Personne n’étant infaillible, on peut faire une erreur dans l’exécution de la tâche, oublier des choses (la mémoire profonde….), donc l’ordinateur aussi. Mais l’ordinateur sait aussi parler avec ses congénères, avec des éléments qu’on a rajouté à son corps, comme une Carte réseau, une carte/clé Wifi, Bluetooth etc… Il peut être un peu timide et avoir besoin de notre aide pour tout ça. C’est un peu comme un enfant, il faut lui apprendre patiemment et comprendre ses caprices, ses maladies. Ce que nous verrons un peu plus tard. En attendant nous avons un ordinateur démarré, qui a conscience de son corps et qui peut nous écouter et nous parler et apprendre à faire des choses.

Mais pourquoi il ne reconnait pas mon périphérique ?

Que cela soit une imprimante, une clé USB, un appareil photo, un joystick, il y aura bien un moment où l’ordinateur nous posera des questions quand on branche cela sur lui. Imaginez que vous donnez un nouveau jouet à votre enfant ou votre petit(e) soeur/frère…. Vous oubliez de donner le mode d’emploi ou de lui expliquer comment ça marche. Il n’en fera rien et l’abandonnera. L’ordinateur, c’est pareil et il faut l’aider. Parfois, c’est « instinctif » car on lui a appris avant qu’il arrive chez vous. Mais souvent il faut installer ce qu’on appelle un « pilote »/ »driver » qui lui décrit l’utilisation de ce matériel qu’il reconnaîtra ensuite à chaque branchement. Il y a parfois des problèmes de versions, parce qu’un type a décidé de changer la forme de la brique de Duplo ou la forme de la main du Playmobil. Il faut donc bien vérifier aussi que l’on a une cohérence entre le pilote et le matériel.

A suivre…

 


SOURCE @ https://cheziceman.wordpress.com/2015/11/24/comprendre-son-ordinateur-vol-1/

more