#3.4

29 minute(s) de lecture

1/ L’actualité des 2 mois écoulés :

L’actualité de ces dernières semaines a été chargée & compte-tenu des congés estivaux, je n’en ai pas autant diffusé via mon shaarli que je ne l’aurais fait habituellement, voici donc l’essentiel de ce que j’en ai retenu :

Un sondage publié montre que les Français sont très majoritairement alarmés à propos de la collecte et de l’utilisation de leurs données personnelles. Estimant qu’elles ne sont pas assez protégées, nombreux sont ceux parmi les sondés à s’attendre à une attaque qui aboutira au piratage de leurs informations.
J’ai déjà abordé à de nombreuses reprises cette problématique & je suis content que “Madame Michu” ait enfin compris …
22 juillet 2015. – Cette photo, prise le 6 juillet par le Deep Space Climate Observatory, peut paraitre bien ordinaire au premier coup d’œil. Il s’agit de la Terre, notre planète. Et pourtant, cette photo est extraordinaire dans la mesure où il s’agit de la première photographie représentant la Terre illuminée dans son intégralité depuis la Bille bleue, prise en 1972 par Apollo 17.
Vue de la Terre le 6 juillet, depuis le satellite Deep Space Climate Observatory, situé à 1,6 million de kilomètres.
Belle photo non !? Il faut savoir la respecter notre belle planète …

Un nouveau projet, qui va bien plus loin que SETI

22 juillet 2015. – Mené par le cosmologiste britanique Stephen Hawking en collaboration, notamment, avec le fondateur du projet SETI : l’astronome américain Frank Drake, ainsi qu’avec le britanique Martin Rees et l’ américain Geoffrey Marcy, un nouveau projet de grande ampleur baptisé Breakthrough Listen a été dévoilé lundi dernier, 20 juillet. Le multimilliardaire russe Yuri Milner finance ce projet à hauteur de 100 millions de dollars.

Ce nouveau projet ne prévoit pas de constructions couteuse de nouveaux radiotélescopes, mais consiste à utiliser des milliers d’heures d’observations de ceux de l’Observatoire de Green Bank et de l’Observatoire de Parkes. Il prévoit également des collaborations avec l’Automated Planet Finder de l’Observatoire Lick ainsi qu’avec les projets SETI et SETI@home pour le traitement des données.

… C’est vrai quoi ! nous ne sommes tout de même pas seuls dans l’univers !
Google lance un nouvel outil sur Google Maps qui puise dans toutes les données de géolocalisation que vous lui avez communiquées. Avec cette fonctionnalité, Google propose de revoir tous vos trajets effectués jusqu’à présent alors que vous aviez votre mobile avec vous.
Là encore notre vie privée est “attaquée” … il faut que cela cesse !
Depuis l’arrivée ce printemps du contrat Creative Commons Zéro et de la marque du domaine public, des centaines de milliers de photographies ont opté pour ces nouvelles licences.
C’est une bonne nouvelle … ça permet d’avoir plus de ressources libres pour en faire ce que l’on veut … de beaux fonds d’écrans par exemple !
J’avais écrit en avril dernier un billet à propos d’un article scientifique qui proposait une méthode indirecte pour calculer la « valeur économique » des photographies appartenant au domaine public figurant sur Wikipédia.
Eh oui, le domaine public a de la valeur ! Ça me semblait évident depuis bien longtemps …
Les mots ont un sens. Ça peut sembler une évidence, mais dans une société connectée où les informations circulent (presque) sans entrave, cela signifie que la manière dont on les emploie peut être contagieuse. Je n’arrête plus d’y penser depuis la lecture de cet article, par Julien Banon ; impossible de me le sortir de la tête. Je pense qu’il touche un point crucial si l’on veut comprendre la manière dont fonctionnent la propagation de l’information, les réseaux sociaux et internet en général.
C’est pourquoi il faut être le plus vigilent possible sur les propos que l’on a (dans la vie réelle comme sur “la toile”) : il ne faut “froisser personne” , savoir écouter & respecter les opinions de tous, même si on ne les partages pas toutes…

Découvert sur Kickstarter, Mycroft est un projet d’intelligence artificielle basé sur du logiciel libre, du Raspberry et de l’Arduino.

Son objectif est de nous aider à contrôler les objets connectés du quotidien, ainsi que nos services en ligne et nos réseaux sociaux. C’est à dire qu’à l’aide du langage naturel, nous pourrions lui demander de jouer telle chanson sur notre playlist, tout en contrôlant, toujours par la voix, la lumière ou la température de la pièce.

Ça semble vraiment intéressant et prometteur, à suivre.

Titre : Obsolescence programmée vs durabilité planifiée -« why! »des ordinateurs contre l’obsolescence.
Intervenant : François Marthaler
Lieu : Fêtons Linux – Genève
Date : Mai 2014
Durée : 46 min 51
Lien vers la vidéo
Transcription
Vidéo que je vous recommande vivement … ce sujet est très important & il se pourrait qu’il fasse prochainement l’objet d’un dossier.
Matthew Reimer a modifié son tracteur John Deere pour y ajouter un système open-source d’auto-pilotage qui lui permet de gagner du temps lors de la moisson du blé.
Très bonne idée … il me semble avoir déjà lu & vu des vidéos sur des sujets similaires il y a quelque temps … il me faudrait retrouver les liens !
Le système de communication utilisé par Stephen Hawking développé par Intel est désormais Open-Source et peut donc être amélioré ou utilisé par le monde entier.
Très belle initiative …

Depuis sa création, Framasoft s’est donné pour mission de diffuser la culture libre et d’en emprunter la voie — libre elle aussi. Aujourd’hui, c’est le « Ray’s day », l’occasion de fêter l’acte de lecture en célébrant l’anniversaire de feu Ray Bradbury.

L’événement, initié l’année dernière par l’auteur Neil Jomunsi se veut « comme une grande fête d’anniversaire dans le jardin avec ballons et tartes aux myrtilles ». Pas une fête pour « vendre de la culture », juste une grande envie de partager nos lectures.
8 nouvelles Libres

Vous connaissez Ray Bradbury ? Rappelez-vous, j’en ai déjà parlé à plusieurs reprises … c’est lui qui a écrit le fameux livre “Fahrenheit 451” !
Le projet Humble Bundle, qui permettait déjà de soutenir quelques associations caritatives, annonce une mise à jour de son initiative : désormais, les joueurs peuvent donner à plus de 35 000 organisations différentes.
Très belle initiative …
Depuis mi-mai, l’équipe de Musique libre a réussi le pari de ressusciter Dogmazic après trois ans de sommeil.
Alain, un des bénévoles qui a permis ce retour à la vie et président de l’association a accepté de répondre à nos questions.

Très bonne nouvelle que le retours de cette plate-forme de musique libre similaire à mon autre préférée Jamendo (j’ai en fait l’essentiel de ma musique libre qui vient de ces 2 sites… mais il en existe quelques autres … peut-être encore une idée de dossier pour plus tard !

Ces dernières années, Microsoft a fait de gros progrès en ce qui concerne la stabilité et la sécurité de ses produits. Dans le même temps, le logiciel libre a également énormément progressé en termes d’ergonomie et de simplicité d’utilisation. À tel point que de nos jours, les offres sont sensiblement identiques des deux côtés, et la bataille se joue désormais sur les questions de respect de l’utilisateur, de sa vie privée, et du contrôle de ses données.

C’est dans cet esprit que la version 2.0du Manifeste des données utilisateur (User Data Manifesto) a été annoncée le 29 août, lors de la conférence des contributeurs d’ownCloud qui se déroulait à Berlin. Cette nouvelle version, plus claire et concise, définit le droit fondamental au respect de la vie privée à l’ère du numérique, et les différents droits auxquels devraient pouvoir prétendre chaque utilisateur :

Voilà donc une bonne initiative … il faudrait que tous les environnements “libres” suivent également …

Véronique Bonnet, administratrice de l’April, donnera le 19 septembre 2015, à Bar-le-Duc, une conférence intitulée : “Peut-on parler de patrimoine numérique ? La question du Big Data, des Communs et du Free Software.”. Cette intervention, prononcée dans le cadre de la 32ème édition des Journées européennes du Patrimoine sur le thème « Patrimoine du 21ème siècle, une question d’avenir », évoquera la question du Big Data, des Communs, et du Free Software, offrant des repères pour le citoyen du 21ème siècle.

Conférence très intéressante … à écouter !

Star Wars : The Force Awakens sortira en France le 16 décembre 2015, deux jours avant la sortie mondiale programmée au 18 décembre.

Je ne manquerais pas cette sortie, bien évidemment !

Le Parlement européen a adopté mardi par 371 voix contre 293 le rapport Schaake, qui demande à la Commission de respecter le droit au chiffrement et même de systématiser chez les acteurs privés l’adoption de normes de chiffrement de bout en bout sur les messageries. Les eurodéputés veulent empêcher l’interception des messages de correspondance privée, y compris par les services de renseignement.

Je ne pouvais pas ne pas parler de cette bonne nouvelle … en espérant que cette initiative soit validée complètement & rapidement.

Au risque de creuser des trous dans notre bibliothèque, nous avons tous un jour ou l’autre prêté un livre à quelqu’un d’autre. J’ai coutume de dire que mes bouquins préférés sont aussi ceux qui manquent sur mes étagères : à force de les conseiller, de les glisser sur la table à la fin d’un repas, j’ai oublié à qui je les avais prêtés.

Bien sûr que l’on peut prêter ses livres, qu’ils soient “papiers” ou “numériques” … mais alors interviennent les DRM (que je n’aime pas du tout) & les questions de droit d’auteur & d’argent (pas pour les éditeurs, mais pour les auteurs…)

Intel aussi se lance dans la course à l’informatique quantique. Le fondeur américain annonce un partenariat avec une université néerlandaise pour dix ans, avec un investissement de 50 millions de dollars.

Énorme “chantier” en perspective !

Nous avions parlé il y a quelques mois de Own-mailbox le petit serveur mail conçu pour protéger votre vie privée. Le projet est constitué exclusivement de logiciel libre et open-hardware.

Own-Mailbox, en plus de la simplicité d’utilisation, apporte la possibilité de consulter ses mails chiffrés de n’importe ou dans le monde, sur n’importe quel ordinateur, sans compromettre la sécurité du chiffrement. Own-Mailbox profite également du coté auto-hébergé afin de mettre en place une technique pour envoyer et recevoir des messages confidentiels de correspondants qui n’utilisent pas GPG, en passant par HTTPS.

Très bon projet … à soutenir (si vous tenez à votre vie privée & à celle de vos correspondants : information à diffuser !

Il me semble que l’annonce n’a pas été beaucoup relayée , mais pour les retardataires sachez que la Blender Foundation a publié son dernier court-métrage : Cosmos Laundromat.

Très sympathique cette petite vidéo … vivement la suite ! Blender est vraiment un excellent logiciel, mais trop complexe pour moi …

C’est une vidéo étonnante, à double tranchant. Les uns y verront un moyen de mettre en garde les citoyens contre leur tendance à prendre le réseau pour une grande agora où ils peuvent étaler leur vie privée, un espace avec lequel ils s’amusent sans jamais pouvoir imaginer qu’il faut y protéger sa vie privée. Les autres y verront un moyen de pointer Internet comme le lieu de tous les crimes, de tous les abus.

Si vous pensez n’avoir “rien à cacher”, après avoir visionné cette vidéo, vous allez sans doute changer d’avis … & toujours au sujet de la vie privée :

La demande de commentaires (RFC) 7626, « DNS Privacy Considerations », a été publiée fin août par l’IETF (entité qui élabore les standards d’Internet). Elle est issue des travaux du « groupe de travail IETF sur DNS et vie privée » évoqué précédemment. Ce document se focalise sur les risques encourus par les usagers pour leur vie privée, dans l’usage actuel des services de résolutions de noms.

Les groupes de travail IETF sont maintenant bien occupés aux futures solutions (minimisation des données envoyées et chiffrement).

Très bonne initiative … qui j’espère sera suivie d’effets “positifs” pour tous.

C’est un débat déjà ancien et qu’on croyait devenu de basse intensité, mais qui prend ces derniers temps une acuité nouvelle : la publicité sur le Web, toujours plus intrusive, toujours plus vorace, toujours plus dévoreuse de notre confidentialité, est-elle une sorte de mal nécessaire ou une pure nuisance à éradiquer ?
j’aurais plutôt tendance à penser à la seconde … mais je comprends la première tant qu’elle n’est pas intrusive & qu’elle ne va pas piocher dans notre vie privée pour mieux nous cibler.
Ces derniers temps, l’industrie du livre tire à boulets rouges sur toute évolution qui n’abonde pas dans son sens. La dernière grande levée de bouclier a commencé dès la publication du rapport REDA, réussissant avec un lobbying acharné à dénaturer une belle partie du rapport.

Ce billet est en lien avec celui de Neil Jomunsi évoqué un peu plus haut : Le livre « la gratuité, c’est le vol » est un pamphlet nauséabond qui démontre que la réforme du droit d’auteur est urgente !

Titre : Nous devons reprendre en main notre avenir numérique
Intervenant : Tristan Nitot
Lieu : Revue en ligne – Théâtre du Rond-Point1 – ventscontraires.net rubrique vedettes2
Date : Avril 2015
Durée : 7 min 44
Lien vers la vidéo
Transcription

Encore une petite vidéo très intéressante que je vous recommande sur un sujet important …

Et pour les joueurs, une bonne nouvelle :

Alors que Valve enregistre actuellement les pré-commandes pour ses premières consoles Steam Machines, le catalogue des jeux vidéo compatibles s’étoffe à un rythme soutenu. Comme le remarque le blog spécialisé Phoronix, la plateforme Steam affiche désormais 1 500 jeux dématérialisés compatibles avec Linux, et donc avec le système SteamOS développé par l’éditeur.

& en parlant de jeux, voici une autre news “originale”:

Sur le compte officiel du gouvernement, des félicitations ont été adressées pour la première fois à un joueur français de sport électronique. Des compliments qui s’inscrivent dans un mouvement visant à faire davantage reconnaître l’e-sport dans l’Hexagone.
Dans un tout autre domaine, voici une nouvelle peu réjouissante :
Aux Etats-Unis, le laboratoire Otsuka a obtenu l’autorisation de tester cliniquement une version d’un médicament contre les troubles du comportement dont l’ingestion est détectée par un patch, grâce à une signature électrique spécifique. Un progrès pour l’efficacité du traitement autant qu’un risque pour les personnes qui doivent le suivre.

Je ne suis pas sûr que ça soit une “bonne chose” … personnellement je ne voudrais pas être “suivi” par un médicament !

& pour conclure cette série : un autre billet sur une petite boite qui a selon moi un grand & bel avenir :

Ne plus dépendre de Gmail, Yahoo ou Outlook.com, ne plus avoir toutes ses conversations stockées et centralisées sur les serveurs des géants du web étasunien… C’est un peu le Graal des Dupuis-Morizeau.

Mais comment faire, lorsqu’on a peu de connaissances en informatique, pour avoir une boite email vraiment indépendante et pouvoir chiffrer ses échanges ?

Les barbu-e-s du logiciel libre le savent, la solution la plus sensée réside dans l’auto-hébergement, et c’est souvent complexe à mettre en place.

Mais des solutions innovantes, à base de logiciel et de matériel libre, naissent pour aider notre famille témoin à reprendre le contrôle de leurs emails sans se fouler le clavier.

Aujourd’hui, nous interrogeons Pierre Parent, co fondateur de Own-Mailbox : un petit boîtier qui pourrait bien être une solution simple, respectueuse et efficace pour tous les Dupuis-Morizeau qui nous entourent.

***

Il y a sans doutes des informations importantes que j’ai “oubliées” ici … vous les retrouverez sur mon shaarli en recherchant avec les mots-clés de votre choix.

>>> Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le dossier du mois :

INVENTONS L’ÉCOLE DE DEMAIN – Partie 3 :

MATÉRIELS & RESSOURCES

Il s’agit donc de la troisième & dernière partie de ce dossier consacré à l’éducation …

Je vais maintenant présenter les “outils libres ” qu’il serait souhaitable de mettre en place :

  • des matériels libres (si possible) … fonctionnant avec des logiciels libres (nécessairement)
  • des ressources pédagogiques (diffusés sous licence libre)

En effet, Richard ‘rms’ Stallman nous rappelait dernièrement que les outils pédagogiques qui doivent être sous licence libre afin de favoriser le partage.

Avant de penser espérer pouvoir “former” les élèves, il faut  commencer par les enseignants :

Un peu de libre dans la formation des professeurs des écoles

Ces derniers mois de nombreux signes ministériels encouragent l’utilisation et la réalisation de logiciels et de ressources éducatives libres.

La circulaire Ayrault a montré la voie en septembre 2012.

(…)

Décréter l’utilisation de ressources libres c’est bien, mais, une décision ministérielle ne s’applique pas comme cela, d’un claquement de doigts. Il faut l’accompagner par des actions de formation des enseignants. Des académies entières, comme celle de Versailles et certains formateurs TICE, n’ont d’ailleurs pas attendu les récentes décisions politiques pour faire la promotion du libre dans leurs formations.

(…)

Les former à des logiciels libres, c’est un très bon début, mais il faut aussi savoir choisir les bons matériels … adaptés aux besoins en fonction de l’âge des enfants concernés :

Logiciels et matériels libres font le bonheur de l’éducation – Framablog

Avec du logiciel et du matériel libres, on est aujourd’hui en mesure de proposer des cours tout à fait passionnants, ouverts, modulables et sans entrave à la création.

Le témoignage d’un prof qu’on aurait bien aimé avoir lorsqu’on était jeune.

Un programme universitaire qui enseigne l’interaction homme-machine avec du logiciel et du matériel libres

  • Tablettes ou pas ? Il y aurait de quoi faire un dossier rien que sur ce point ! Voici quelques article exposant des points de vue à prendre en compte…

7 raisons pour ne pas utiliser les tablettes dans l’éducation – Framablog

Une récente passe d’armes sur le bien fondé d’offrir des iPad à des collégiens en Corrèze avait fait couler beaucoup d’encre dans les commentaires du Framablog.

Nous récidivons aujourd’hui en laissant de côté les arguments du libre pour se concentrer uniquement sur la pertinence de la tablette en milieu scolaire.

Trop cool pour l’école : 7 raisons pour lesquelles les tablettes ne devraient PAS être utilisées dans l’enseignement

Les tablettes à l’école, oui, mais pour en faire quoi ?

Le gouvernement a réaffirmé son intention de fournir une tablette aux élèves dans le cadre de son “grand plan pour le numérique à l’école”. Mais si les appareils high tech ont leur utilité, le numérique à l’école doit surtout impulser une nouvelle méthode éducative qui enseigne aux écoliers une véritable culture numérique.

Des tablettes à l’école ? | Framablog

Les tablettes ont le vent en poupe et il semble assez clair que leur introduction dans les milieux scolaires est en marche. Et cela, dès la maternelle, s’il vous plait… Hé oui, on aurait préféré que ceci fût un poisson d’avril. Vous me connaissez, les tablettes, ça n’a jamais été franchement mon truc. Mais alors qu’on essaie de nous faire avaler qu’il s’agit d’outils indispensables pour les écoliers… Raaaaaah !

(Notez que les exemples d’activités alternatives que je donne sont issus d’expériences personnelles, mais on aurait bien sûr pu citer d’autres outils comme le Raspberry Pi, Arduino ou encore Thymio.)

  • Quel type de TBI ?

Vmarker : un tableau numérique interactif libre | Framablog

Les tableaux numériques interactifs sont de plus en plus présents au sein des salles de classes. Même si ce matériel ne change pas en soi la manière de travailler (on peut voir des TNI utilisés de manière très frontale), ils ouvrent des possibilités intéressantes en termes d’interactions avec et entre les élèves ainsi qu’au niveau de la richesse des ressources proposées.

Mais un TNI pose deux grands problèmes aussi bien au niveau du logiciel que du matériel : le coût et un écosystème privateur.

Pour ce qui concerne le logiciel, le logiciel libre OpenSankoré fait des merveilles et peut être utilisé avec n’importe quel TNI. Au niveau du matériel, plusieurs bidouillages étaient possibles notamment le célèbre TNWii mais rien qui n’était réalisable par n’importe quel enseignant.

Depuis quelque temps, il existait un petit boitier économique permettant de transformer votre vidéoprojecteur en TNI : Vmarker. Et voici que depuis février, les développeurs de ce projet ont choisi de libérer aussi bien les composants logiciel et matériel de ce produit.

Selon moi, rien de tel qu’un “vrai” ordinateur (pour apprendre à s’en servir, mais aussi pour les plus grand à l’assembler … ainsi que divers matériels comme le Raspberry Pi, l’Arduino ou encore le Thymio. C’est en bidouillant qu’on apprends le mieux !

Logiciels & matériels libres sont une nécessité … & ils doivent être “au service” des utilisateurs. En aucun cas les utilisateurs doivent se “plier” aux contraintes imposées par les logiciels & matériels “privateurs”, ça serait contre-productif.

Autre article proposant une excellente idée … qu’il faudrait suivre :

Quand l’Inde montre l’exemple en éducation (et en France ?)

Le gouvernement indien a inauguré cet été une plateforme de ressources éducatives.

Nous en avons aussi en France, comme par exemple l’Académie en ligne. Sauf que, comme il a été dit dans ces mêmes colonnes à son lancement, cette dernière plateforme est totalement verrouillée par le choix de sa licence (lire les Conditions d’utilisation du site pour comprendre d’un seul coup d’oeil où se situe le problème).

En Inde, par contre, on a tout compris. On a fait le choix par défaut de la licence Creative Commons By-Sa et on demande explicitement des formats ouverts pour les documents déposés.

Longue vie au National Repository of Open Educational Resources et ses ressources éducatives vraiment libres. Quant à nous, on va continuer à pousser pour qu’il en aille de même un jour en France, sachant que l’espoir fait vivre et que la route est longue mais la voie est libre.

On pourra également lire sur le Framablog (en faisant le rêve que nos décideurs tombent dessus)  :

Le gouvernement à également mis en place ceci (mais ça n’est pas non plus “parfait” concernant les “droits d’auteurs”). D’autres font mieux…

Selon moi, toutes ces ressources devraient obligatoirement être diffusées sous licence libre, voir même dans le domaine public (surtout si elles sont créées par les enseignants sur leur temps de travail).

Petit à petit, on y vient grâce à quelques bonnes volontés :

data.abuledu.org : 14 000 ressources éducatives libres !

Cette semaine a été officiellement lancé un projet d’envergure  : Data, une bibliothèque numérique de ressources éducatives francophones, forte de 14 000 références, libres et adaptées au quotidien des enseignants. Cette réalisation est le fruit d’un travail de longue haleine (la genèse du projet remonte à plus de 10 ans) de la société Ryxéo et de l’association Abulédu-fr, qui a entre autres lancé le site de micro-blogue Babytwit.

Le site data.abuledu.org

Qui peut s’en servir et comment  ?

Pour en savoir plus, je vous invite à lire ce billet sur le blog de Framasoft qui fait un travail impressionnant au quotidien …

C’est bien beau tout cela, mais une question existentielle me vient à l’esprit :

Comment apprendre à apprendre ?

François Taddéi (Wikipédia, @francoistaddei) est biologiste de formation. Il est le cofondateur du Centre de recherche interdisciplinaire (CRI). Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel, ce promoteur de l’interdisciplinarité est venu évoquer son obsession : comment innover dans l’éducation, comment apprendre à apprendre…

(…)

Apprendre à apprendre : c’est offrir des défis et de la liberté

Là encore, je vous invite à lire ce billet très instructif …

Si vous écoutez ce podcast  (je vous recommande, entre autres, les n°21 + 38 + 39 + 41 + 42 + 43), vous y découvrirez plein de choses très intéressantes, comme par exemple :

Il y a encore bien d’autres émissions intéressantes, en particulier les 3 épisodes dédiés au salon Educatec/Educatice qui a eu lieu en novembre dernier…

N’hésitez pas à écouter ces  différentes émissions (ainsi que ceci & cela), vous devriez y trouver toute l’inspiration nécessaire pour réaliser de beaux projets éducatifs…

***

Comme évoqué dernièrement, Richard ‘rms’ Stallman avait aussi abordé lors de sa conférence @ BREST au printemps dernier les sujets suivants : cloud & SAAS (en précisant que confier ses données à des tiers c’est une perte de contrôle de son informatique, et que les écoles devraient s’interdire de créer des comptes aux élèves chez les GAFAM).

Voici donc quelques articles à ce propos …

Sugata Mitra : Construire une Ecole dans le Cloud

Suite à un article sur ma tyrannique exigence de destruction de nos écoles archaïques, un neurone de Google+ m’a partagé ce lien. Ca m’a bouleversé.

A voir absolument.

via Daniel Buteau

Cette vidéo est vraiment très intéressante … qu’en pensez-vous ?

L’école inversée, ou comment la technologie produit sa disparition

Je vais vous raconter une expérience qui pousse la logique du MOOC, ces cours en ligne ouverts et massifs, jusqu’au bout. Une expérience narrée récemment dans le New York Times par Tina Rosenberg (@tirosenberg), et qui est le point de départ d’un mouvement qui porte le joli nom d’”école inversée” ou flipped school.

J’ai entendu parlé de cela dernièrement dans un des podcasts diffusés sur NIPEDU !

Ça me semble être une idée très intéressante … tout comme la suivante d’ailleurs :

Les MOOC, cours en ligne ouverts et massifs, une révolution pour l’éducation ?

Nous y sommes enfin. Ou presque. L’éducation libre, ouverte, gratuite, interactive, partagée.

En réalité, tout est déjà prêt depuis de nombreuses années, mais l’idée semble avoir furieusement envie de se généraliser, et elle va même débarquer en France, pays où le sujet de conversation principal concernant l’enseignement semble être l’épineuse mais sans doute futile question des horaires de classe.

OPENCLASSROOMS est selon moi LE site de référence : leur petite vidéo de présentation explique parfaitement le concept :

MOOC power #revolution #education #internetmonamour

Capture d’écran 2013-09-04 à 10.01.48

Je suis bouleversifié 🙂

Je déconne pas, j’ai les poils au garde à vous, la gorge qui se noue, je suis physiquement chamboulé dès qu’on me gratouille cette corde sensible: le partage de la connaissance libre et gratuite. C’est mon truc à moi.

Quoi de plus révolutionnaire que de changer une société ou le savoir est accaparé en un monde ouvert où les plus prestigieuses universités (comme les plus petites) délivrent le savoir gratuitement?

(…)

Fermons les écoles, fibrons les campagnes!

Oui je suis excessif, mais c’est parce que je suis emballé 🙂

Ecoute cette prof si moderne au grand sens du terme, ça ne dure que 13 minutes, et c’est bouleversifiant. Merci Christine Vaufrey.

Plutôt s’user avec les MOOCs que de se rouiller – Christine Vaufrey from Treize Minutes on Vimeo.

 

***

J’espère donc que toutes ces informations vous permettrons d’y voir plus clair dans ce domaine & qu’elles aiderons également les “décideurs” à prendre les bonnes décisions.

>>> Sources & plus d’infos @

+ quelques liens complémentaires vers quelques ressources complémentaires sur ce sujet :

>>> Liens vers les 3 parties de ce dossier :

>>> Liens Bonus :

 


3/ Le coup de cœur ou le coup de gueule du mois :

Aujourd’hui, un nombre considérable d’ordinateurs sont conçus sans prendre en compte les libertés individuelles et enfreignent la vie privée de l’utilisateur. Depuis d’ingénieuses portes dérobées installées dans les micrologiciels embarqués dans les puces électroniques jusqu’aux modules propriétaires intégrés au noyau de nos systèmes d’exploitation, les menaces sont nombreuses. Les stratégies pour s’en prémunir étant devenues un sujet majeur au sein des communautés promouvant le logiciel libre, la question sur le matériel à choisir est plus que jamais d’actualité.

C’est dans ce contexte qu’est né le projet Purism, ayant pour objectif de fournir des ordinateurs portables respectueux de la vie privée, de la liberté et de la sécurité des utilisateurs.

Si vous jetez un œil sur le site https://puri.sm/, vous constaterez qu’il existe également le Librem 15 (plus grand, plus puissante & avec pavé numérique, ce qui est plus pratique … mais aussi plus cher) :

Les caractéristiques de cette machine me font rêver (sauf qu’il manque le graveur DVD bien pratique) … mais je n’ai malheureusement pas le budget (ni pour l’une, ni pour l’autre, ni même pour le Libreboot x200 …)

>>> Source(s) & plus d’infos @

 


 

Rendez-vous le mois prochain pour d’autres nouvelles,

Cordialement,

bannière grise2