#3.3

14 minute(s) de lecture

1/ L’actualité du mois écoulé :

À la veille de la sortie de Windows 10 & à quelques jours de:

– la décision du Conseil Constitutionnel relative à la loi renseignement ;

– la prise d’effet des nouvelles conditions d’utilisation des services de Microsoft ;

…voici les quelques dernières actualités (que je n’ai pas trop le cœur à commenter):

Vendredi dernier, l’euro-député Jean-Marie Cavada a publié sur son site un post dans lequel il explique pourquoi il s’est opposé à la reconnaissance de la liberté de panorama, initialement proposée dans le rapport Reda sur la réforme du droit d’auteur en Europe.Pour mémoire, la liberté de panorama constitue une exception au droit d’auteur permettant de reproduire des oeuvres protégées – comme des bâtiments architecturaux ou des sculptures – situées dans des espaces publics et de repartager ensuite les clichés. L’espace urbain qui nous entoure est en réalité saturé d’objets protégés par la propriété intellectuelle imposant des restrictions, sans que nous en ayons toujours bien conscience. La liberté de panorama vient en quelque sorte « sanctuariser » l’espace public pour éviter sa « privatisation » par l’inclusion d’éléments protégés et faciliter la rediffusion des images par les individus.Pour montrer l’importance de ce dispositif, voyez ci-dessous comment nous devrions repartager nos photos de vacances en l’absence de liberté de panorama (et d’autres exemples tout aussi absurdes à retrouver ici).
Yunohost est un OS dérivé de Debian pour s’autohéberger facilement. Le nom du projet provient de la phrase « why you no host yourself ».On peut y installer en quelques clics des applications comme Owncloud, WordPress, Wallabag, RoundCube, etc… Les interfaces utilisateurs et administrateurs m’ont l’air agréables à utiliser.
Il y a quelques jours, je participais à un événement assez extraordinaire, l’Échappée Volée, qui ressemble assez à un TED (pas étonnant, c’est organisé par l’équipe qui a lancé TEDxParis).J’explique en 13mn comment on peut reprendre le contrôle de nos données et surtout pourquoi il le faut.Voici la vidéo, aussi visible sur le site de l’Échappée Volée et sur Youtube :
Le rapport du coordinateur de l’Union européenne pour la lutte contre le terrorisme propose que les Etats tirent profit des conditions générales des réseaux sociaux pour obtenir sans procès la censure de contenus qui ne sont pas illégaux aux yeux de la loi, mais qui peuvent contrevenir aux contrats signés par les internautes. Où quand l’Etat et les géants du web se livrent à une valse pour contourner le respect des des droits fondamentaux.
Pressé de libérer les fréquences revendues aux opérateurs télécoms, le gouvernement a notifié cette semaine à Bruxelles son projet d’arrêté permettant d’imposer un changement de norme de diffusion de la TNT. Les chaînes de télévision devront toutes passer à la TNT HD en MPEG-4 d’ici le 5 avril 2016.
Paris, le 6 juillet 2015. Communiqué de presse.Le 3 juillet 2015, Silicon.fr a révélé que la discussion autour des formats bureautiques de l’administration serait remontée jusqu’à l’Élysée. La DISIC (Direction interministérielle des systèmes d’information et de communication) souhaite en effet que ODF, le seul standard réellement ouvert de bureautique, soit désormais le seul recommandé par l’État. Le lobbying exercé par Microsoft s’est activé et, au plus haut niveau de l’État, on s’intéresserait à ce débat, ce qui n’est pas sans rappeler les épisodes de 2009 sur le référentiel général d’interopérabilité (RGI). L’April appelle le Président de la République et le gouvernement à ne pas céder aux mouvements d’influences et à agir dans l’intérêt à long terme de l’ensemble des citoyens français et de leurs administrations.
Le choix d’ODF dans le RGI : pour un standard ouvert incontestable
Je tire cette image d’un rêve qui ne m’a plus jamais quitté : le dernier être humain de la planète Terre, un vieillard dont la barbe grise grignote le visage émacié, s’éteint doucement, allongé sur son lit. Autour de lui, des dizaines d’yeux scrutent les signes d’un trépas imminent. Ces yeux ne ressemblent pas aux siens, qui sont ternes et déjà voilés : ceux-là sont ronds, brillants, et reflètent l’éclat lugubre d’une lampe posée près de sa tête. Ce sont les yeux de ses enfants. De nos enfants à tous. La main du vieil homme se tend, tremblante, et c’est une main robotique qui la saisit. Assis à son chevet, l’humanoïde semble fébrile. À l’instar des autres androïdes qui encerclent le lit, il ne cache pas son abattement. Le dernier être humain est en train de mourir, et il n’y en aura plus d’autres.
C’est une question qui mérite d’être posée selon moi. Lorsque vous confiez votre ordinateur portable ou fixe à un réparateur informatique et que ce dernier préconise le remplacement de la machine, qu’est-ce qui se passe ?Est-ce que l’ordinateur est simplement jeté aux ordures ? Détruit ? Démonté pour récupérer les quelques pièces encore fonctionnelles ?Et si c’est un PC portable, qu’est-ce qui se passe ?
Le 9 juillet 2015, le rapport Reda sur le droit d’auteur a été adopté en séance plénière par le Parlement européen. Quelques amendements ont été déposés et, à l’exception des tentatives de restrictions de la liberté de panorama, le texte adopté est quasiment le même que celui adopté en commission JURI en juin 2015. L’April regrette une occasion manquée, les mesures les plus importantes permettant de contrebalancer le droit d’auteur ayant été supprimées du rapport en commission JURI.Les paragraphes clés sur les DRM et l’interopérabilité ont été supprimés du rapport initial, le vidant de ses principales propositions. Malgré tout, les mesures les plus dangereuses (sur l’interdiction du droit de faire des hyperliens et la liberté de panorama) n’ont pas été adoptées non plus, rendant ce rapport pauvre mais pas dangereux en soi.
Au début du mois dernier, la société Blizzard a annoncé l’ouverture officielle au grand public du jeu Heroes of The Storm, qui constitue son interprétation du concept de MOBA (Multiplayer Online Battle Arena ou en français Arène de Bataille en Ligne Multijoueur).
Histoire Mondiale est un atlas historique permettant de découvrir l’histoire du monde selon plusieurs axes : évolution d’une région, suivi d’une civilisation, lecture de textes dans l’ordre chronologique.Le code source est publié sous licence AGPLv3 et les données sous licence CC-by-sa.
Jeudi dernier, les sénateurs Corinne Bouchoux et Loïc Hervé ont présenté un rapport d’information sur l’avenir de la Hadopi, qui a déjà soulevé bon nombre de commentaires. Il s’agit en substance d’un véritable « catalogue du pire », proposant de doter l’autorité d’un nouvel arsenal répressif, beaucoup plus redoutable pour nos libertés que ne l’est l’actuelle riposte graduée : amendes administratives prononcées sans juge, liste noire de sites « contrefaisants », filtrage des plateformes impliquant le recours à des « robocopyright », etc.
Aujourd’hui, parlons un peu de langage, et attaquons-nous au sujet qui fâche. Certes, le sujet est en passe de devenir aussi connu que l’affaire « autant pour moi / au temps pour moi », mais il n’est probablement pas inutile d’en remettre une couche…
La créativité automatique a depuis longtemps été débattue dans le milieu de l’intelligence artificielle, même s’il ne s’agit pas du domaine qui a suscité le plus de travaux. Le site d’information Physorg nous apprend qu’un partenariat entre cinq universités (Londres, Madrid, Dublin, Cambridge et Ljubljana) s’attaque aujourd’hui au problème en élaborant le projet “WHIM” (pour What-if Machine). Celle-ci produit diverses idées de scénarios, tous commençant par l’expression “what if ?” Par exemple “Et si des esclaves tremblants étaient libérés de leurs maîtres, partaient voyager et devenaient des héros intrépides ?”
L’autonomie est aujourd’hui un sujet absolument crucial pour envisager l’avenir sereinement. Au vue de notre dépendance au système économique qui nous plonge petit à petit vers un avenir difficile et incertain, il parait évident de commencer à nous orienter vers plus de résilience, plus d’autonomie.
La fondation Creative Commons a lancé une campagne de financement participatif, via kickstarter, pour rédiger un livre qui a pour but de « Montrer au monde en quoi partager peut être bon pour les affaires ».

 

>>> Plus d’actualités @
shaarli.sweetux.org & rss.sweetux.org


2/ Le dossier du mois :

Dégooglisez & Démicrosoftez

Dégoogliser le monde ? Oui, mais par où commencer ? Une fois qu’on a soi-même fait un premier effort pour se désintoxiquer des services prédateurs si pratiques, on souhaite qu’autour de soi aussi l’assuétude générale s’atténue et que peu à peu se dessine une autre tendance : que chacun ait la possibilité de reprendre la main sur sa vie numérique.
— Commençons par nos proches !

& sur la même lancée, je vous propose :

Aujourd’hui, démiscroftez vos familles ! (il y a urgence !)

Pour faire une analogie à ce billet (Ajourd’hui, je dégooglise ma famille), & pour faire suite à mes précédents billets concernant ce sujet (ici & ), je recommande très vivement à toutes celles & ceux qui tiennent à leur vie privée & à celle de leurs proches à abandonner définitivement tous les services & logiciels de Microsoft (y compris & surtout Windows) avant la fin du mois de juillet 2015 ! (c’est à dire que vous n’avez plus que quelques jours pour agir).

Pourquoi ?

Non la “tournure” de cet article ne “vire pas au lobbying Linux” : L’utilisateur à le choix d’utiliser le système d’exploitation qu’il souhaite !

S’il accorde de l’importance à sa vie privée & à celle de ces proches (même si le système d’exploitation de l’ordinateur n’est pas le seul en cause dans l’affaire…), il peut se tourner vers différentes possibilités :

* S’il désire un système d’exploitation “propriétaire” (ou “privateur”), 2 “solutions” existent suivant le budget dont il dispose :

– acheter un ordinateur “apple” (chose surprenante : ils s’engagent à respecter la vie privée de leurs utilisateurs… cf. info. diffusée dans mon dossier du mois dernier)

– conserver leur ordinateur “windows”, mais prendre quelques précautions en installant windows 10 : “il est effectivement proposé de “se connecter” à Microsoft. Il y a aussi un bouton “ignorer cette étape” permettant ainsi d’utiliser son Windows sans pour autant utiliser les fonctionnalités “dans le nuage” de M$. Tout comme il est possible de ne pas utiliser un identifiant publicitaire unique.”

Dans un cas comme dans l’autre, l’utilisateur n’est pas “maître de sa machine”…

* S’il désire “passer au libre”, il a le choix entre les différentes distributions BSD & GNU/Linux

… et là, pas de soucis : l’utilisateur est entièrement libre & sa vie privée est préservée … sous réserve de l’usage qu’il en est fait (et en particulier de l’usage d’internet … d’où l’intérêt de se dégoogliser (et même de se dégafamer* pour être plus précis): la boucle est bouclée !

Il s’agit d’un cercle vertueux … !

Il est donc important que toutes les personnes ayant compris tout ceci expliquent à leurs proches (en commençant par leur famille) tout les avantages (et les quelques inconvénients) de ce “passage à l’acte”. Cette fin de mois de juillet 2015 est une date symbolique dans cette action.

>>> Source(s) & plus d’infos @ http://degooglisons-internet.org/

http://framablog.org/2015/07/12/aujourdhui-je-degooglise-ma-famille/

http://blog.sweetux.org/post/2015/07/21/Edito-du-21/07/2015

http://shaarli.sweetux.org/?searchtags=GAFA (ou GAFAM)

* GAFA peut désigner :

Google, Apple, Facebook, Amazon qui sont les quatre grandes firmes américaines qui dominent le marché du numérique, parfois également nommées les Big Four. Le sigle peut également être GAFAM pour inclure Microsoft.

http://shaarli.sweetux.org/?searchterm=GOOGLE

http://shaarli.sweetux.org/?searchterm=APPLE

http://shaarli.sweetux.org/?searchterm=FACEBOOK

http://shaarli.sweetux.org/?searchterm=AMAZON

http://shaarli.sweetux.org/?searchterm=MICROSOFT

 


3/ Le coup de cœur du mois :

Les super-héros ont de super-pouvoirs, mais ils ne peuvent généralement rien contre ceux, autrement plus puissants, du droit d’auteur. Sauf lorsque l’on s’appelle Jenny Everywhere, étonnant premier personnage libre de l’histoire de la BD.
Peut-on retrouver Superman, Batman, Spider-Man, Iron Man et Wonder Woman, individuellement ou tous réunis dans la nouvelle BD d’un jeune dessinateur fan de comics américains ? Non, strictement interdit. Impossible de les inclure, ou même les mentionner, sans avoir à faire aux ayants droit et aux producteurs de l’industrie culturelle.Il n’y a plus qu’à attendre qu’ils entrent dans le domaine public. Pour Batman, par exemple, cela adviendra le 1er janvier 2069, soit 70 ans après la mort de son créateur Bob Kane. On doit alors se résigner à prendre bien sagement son mal en patience (et garder une bonne santé dans l’intervalle).Une seule exception notable, mais quelle exception ! L’intrépide et indépendante Jenny Everywhere, qui a su dès sa naissance prendre son destin (juridique et créatif) en main…

>>> À lire également : Je hais les super-héros (je voudrais qu’ils soient morts) | Page 42

 

Le double coup de gueule du mois :

L’information est confirmée par l’ami Guillaume Champeau, sur Numerama : Windows 10 installera ce qu’il veut chez vous.
J’ai déjà abordé dernièrement ce sujet & je continuerais d’en parler sur l’un ou l’autre de mes blogs… Je suis écœuré par les pratiques de cette société !
24 juillet 2015. – Le Comité des droits de l’Homme de l’ONU a publié un rapport ce jeudi, dans lequel il s’alarme des « pouvoirs excessivement larges de surveillance » qu’accorde la loi sur le renseignement. Les 18 experts indépendants qui composent ce comité, chargé de veiller au respect des obligations du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, critiquent ainsi l’action du gouvernement français en matière de renseignement.

Ça y est : ils ont osé ! & comme dit Korben :

“Et sachez le, ce 23 juillet 2015 n’est que le début du cauchemar. Le pire reste à venir.”

Vous ne pouvez plus dire que vous ne saviez pas… mais il est maintenant “trop tard” je le crains pour revenir en arrière !

>>> Source(s) & plus d’infos @

http://shaarli.sweetux.org/?do=daily&day=20150721

http://shaarli.sweetux.org/?do=daily&day=20150724

http://www.laquadrature.net/

http://www.april.org/

http://www.numerama.com/

 


>>> Liens Bonus :

Pour faire suite à l’actualité du moment (cf. introduction), voici quelques liens pour tous ceux qui pensent :

“Je n’ai rien à cacher”

https://fr.wikipedia.org/wiki/Rien_à_cacher_(argument)

http://jenairienacacher.fr/

http://romainelubrique.org/la-parisienne-liberee-domaine-public

http://coreight.com/content/protection-vie-privee-web-mesure-analyse-risques

http://coreight.com/content/mikko-hypponen-nsa-prism

http://www.numerama.com/magazine/29972-jeremie-zimmermann-et-la-parisienne-liberee-chantent-34datalove-334.html

http://korben.info/rien-cacher-20-minutes-comprendre.html

http://korben.info/rien-cacher-tes-sur.html

http://korben.info/si-vous-navez-rien-a-cacher-alors-regardez-ceci.html

+ Bonus :

Titre : 1984, Foucault, société de surveillance et Libre Intervenants :
Intervenants : Véronique Bonnet – Luc Fievet
Date : mai 2015
Durée : 43 min 58
Lien vers la vidéo

En recherchant sur internet avec votre moteur de recherche favoris, vous trouverez sans doute encore bien d’autres liens tout aussi intéressant !

Bonnes lectures …


Rendez-vous dans 2 mois pour d’autres nouvelles… (pause estivale oblige)

bannière grise2